PEINTURE : Michael Harrington

Michael Harrington et la mystique masculine 

J’ai rendez-vous avec Michael Harrington dans son studio à Ottawa. En arrivant sur les lieux, je l’aperçois qui m’attend sur le trottoir pour me guider à travers un passage vers l’entrée du studio, un ancien atelier d’ébéniste dissimulé derrière une série de maisons. Harrington est un homme grand et costaud. Ses yeux clairs et vifs sont encadrés de lunettes noires, ses cheveux argentés lissés vers l’arrière. Il porte une chemise de bowling noire à manches courtes, parée de bandes verticales blanches à motif de losanges, qui lui donne un look vintage. Il m’accueille de sa voix chaleureuse et, avec un large sourire, me conduit à l’intérieur….   – Marie-Anne Letarte,  l’INCONVÉNIENT no 58.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s