Luce Meunier : lignes de courant

« J’ai rendez-vous avec Luce Meunier à la galerie Ertaskiran, où elle expose ses dernières créations regroupées sous le titre Lignes de courant. Alors que nous parcourons les salles de la galerie, elle m’explique le processus d’exploration de la matière et les diverses manipulations qui ont mené au surgissement de ses oeuvres. Meunier part d’une idée qu’elle utilise comme une contrainte et qui inclut généralement un processus manuel simple. Elle met ainsi sa créativité au défi en la concentrant autour de la rencontre du support et de la matière. Loin de la représentation, ses oeuvres nous font porter attention aux particularités physiques des éléments réunis, comme la qualité d’absorption du papier, la capacité de dispersion des pigments sur la toile, les motifs laissés par les solutions épandues sur le support et les textures qui leur sont propres. Toutes ces qualités se manifestent dans le contact entre les matériaux. Si la matérialité occupe un rôle de premier plan dans les oeuvres de Meunier, on constate que l’artiste n’utilise pas la peinture pour créer des effets d’empâtement, mais plutôt pour profiter de sa capacité à incruster de ses pigments la fibre de la toile ou du papier. » Extrait d’un texte de Marie-Anne Letarte

À lire dans le no 63

Cliquer sur une des images pour voir le diaporama :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s