ESSAI : Ugo Gilbert Tremblay – Pourquoi il est plus facile de critiquer le conformisme que d’y échapper (no 75)

« Il est hélas plus facile de pointer le conformisme des autres que de s’intéresser aux mécanismes de notre propre servitude. Cela tient au vieux principe énoncé dans le Sermon sur la montagne, à savoir que l’on se moque plus volontiers de la paille qui obstrue le regard d’autrui que de la poutre qui nous aveugle. Règle n° 1 : ne jamais écouter quelqu’un parler du conformisme des autres sans se demander quelle poutre il dissimule.»

 

Extrait d’un article d ‘Ugo Gilbert Tremblay, no 75, hiver 2018-2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s