Du Déclin à la Chute : Georges Privet (no75)

« En général, tout le monde s’entend sur l’Arcand d’avant Le confort et l’indifférence ; c’est celui d’après qui divise et dérange.Or, s’il y a un moment précis où l’on sent peut-être la transition entre ces deux Arcand […]… « Je trouve ça triste, un pays qui a plus de rêves. De quoi veux-tu qu’on rêve après ça ? » […]» Extrait d’un article de Georges Privet, L’inconvénient no 75, hiver 2018-2019.

Lire l’Article →