Le magazine

Bienvenue à l’Inconvénient!

 L’Inconvénient une revue culturelle de référence qui s’adresse à un large public, divers et multigénérationnel. Elle propose des dossiers audacieux (essais, entretiens, reportages) qui posent un regard lucide sur le monde actuel.

La revue présente un cahier critique étoffé qui s’intéresse à la littérature, à la peinture, aux séries télé et au cinéma. Elle propose des visites d’atelier, des fictions et des chroniques variées.

Il s’agit de ne rien négliger de ce qui fait le charme de l’existence : sa beauté, où qu’elle se trouve et quel que soit son visage, mais également ses embarras et ses complications – ou si l’on préfère : ses inconvénients.

Des dossiers thématiques audacieux

Chaque numéro propose un dossier thématique audacieux comprenant des essais et des reportages fouillés qui posent un regard lucide sur le monde actuel et offrent aux lecteurs un espace privilégié de réflexion leur permettant de faire la part des changements et des permanences et de se retrouver dans le fouillis des discours et des représentations qui envahissent leur quotidien.

Voici quelques-uns des thèmes abordés dans les récents numéros : « Avons-nous peur du pouvoir ? », « La tyrannie de la rumeur », « Les embarras de l’identité », « L’âge d’or des séries télé », « Le sens perdu de la filiation », « L’Amérique et nous ».

Un cahier critique étoffé

Chaque numéro propose également un cahier critique étoffé qui s’intéresse à la littérature (québécoise et étrangère), à la peinture, aux séries télé et au cinéma, dans le but de refléter les habitudes du public cultivé qui tout à la fois fréquente les galeries et les librairies, va au musée et au cinéma, regarde la télévision, etc. L’Inconvénient veut ainsi remédier au recul de la couverture des arts et des lettres dans les médias de masse et combattre la dictature de l’opinion et du sentiment en redonnant au rôle de critique toute son importance dans la vie de notre culture.

Notre équipe de critiques : Michel Biron (séries télé), Georges Privet (cinéma), Martin Winckler (séries télé), Marie-Andrée Lamontagne (littérature étrangère), David Dorais (littérature française).

Des rencontres passionnantes

La revue cherche à multiplier les occasions de rencontre en proposant des entretiens avec des écrivains, des penseurs et des acteurs sociaux d’envergure. Elle convie également les lecteurs à des visites d’atelier, propose des reproductions d’oeuvres d’artistes visuels contemporains, présente une fiction inédite choisie, mettant en valeur le travail d’un écrivain établi ou prometteur, d’ici ou d’ailleurs, ainsi qu’un texte d’un auteur anglo-canadien en traduction.

La diversité des points de vue

Enfin, l’Inconvénient cherche à favoriser la diversité des points de vue et des expériences en proposant un éventail de chroniques et de vignettes qui offrent un regard décalé et humoristique sur le monde. Il s’agit de ne rien négliger de ce qui fait le charme de l’existence : sa beauté, où qu’elle se trouve et quel que soit son visage, mais également ses embarras et ses complications – ou si l’on préfère : ses inconvénients.

Notre équipe de chroniqueurs : Serge Bouchard, Geneviève Letarte, Patrick Nicol, Jean-Philippe Martel et Olivier Maillart.

Une revue plusieurs fois primée

La revue l’Inconvénient a récolté trois prix et six nominations aux Prix d’excellence de la Sodep 2015 :

  • Prix du meilleur reportage : Mathieu Bélisle, « Les grandes disparitions. Portrait de la relève littérature au Québec », L’Inconvénient, no 56, printemps 2014.
  • Prix du meilleur portrait : Mauricio Segura, « Le héron, la grenouille et le poisson rouge », L’Inconvénient, no 56, printemps 2014.
  • Prix du meilleur essai – critique et théorie : Mathieu Bélisle, « L’énigme de l’identité », L’Inconvénient, no 57, été 2014.

La revue a été finaliste au Grand Prix du Conseil des Art de Montréal en 2011.

  

L’Inconvénient dans les médias

  • Maxime Fecteau : « Des dossiers qui tombent toujours à point. » (Catherine et Laurent, CIBL, 21 octobre 2015)
  • Éric Pineault : « Des textes sublimes » (Catherine Perrin, Ici Radio-Canada, 12 octobre 2015)
  • Louis Cornellier : « Redisons-le : L’Inconvénient est une excellente revue d’idées. » (Le Devoir, 2 mai 2015)
  • Stéphane Baillargeon : « C’est très bien fait, très profond. » (Médium Large, Ici Radio-Canada, 1er octobre 2014)
  • JiCi Lauzon : « Il faut que les gens lisent ça ! » (Médium Large, Ici Radio-Canada, 14 août 2014)
  • Chantal Guy : « Une tribune généreuse et intelligente pour la littérature d’ici. » (La Presse, 1er mai 2014)
  • Nathalie Petrowski : « On n’en parle pas assez. » (La Presse, 14 avril 2014)
  • Catherine Lalonde : « Des dossiers ambitieux. » (Le Devoir, 12 avril 2014)
CALQ2 conseildesarts petitnbJPG
sodep
L’INCONVÉNIENT est membre de la Société de développement des périodiques culturels québécois (Sodep)