Numéros à venir

LA SOCIÉTÉ SANS DOULEUR No 67, hiver 2016-2017

On déplore souvent l’absence de tout projet rassembleur dans nos sociétés dominées par l’individualisme hédoniste. Cette critique passe pourtant sous silence la grande affaire de notre époque : la lutte engagée contre toutes les formes et toutes les sources de douleur. La médecine et la psychologie sont entièrement au service de cet idéal, elles qui permettent, par les traitements, la médication et la thérapie, de soulager les souffrances, fût-ce de manière temporaire. Si l’on peut y voir une forme indéniable de progrès, on peut toutefois se demander si celui-ci ne traduit pas une nouvelle forme d’intolérance ; aussi noble et juste soit-elle, la lutte de l’individu contre les tyrannies de la majorité et pour les libertés, incluant celle d’être euthanasié, annonce un programme existentiel dont nous n’avons pas mesuré toutes les conséquences : la souffrance n’est désormais plus perçue comme une composante tragique de l’existence, mais comme un mal à abolir. Progrès de la civilisation ? Sensiblerie hypocrite ? Naissance d’un nouveau tabou ?

  • Date de tombée : 10 octobre 2016

 

LE FANTASME DE LA SURVIE No 68, printemps 2017

Comment se fait-il que tant d’oeuvres contemporaines (films et romans) mettent en scène des personnages du passé, du présent ou du futur qui luttent littéralement pour leur survie ? Comment expliquer la popularité de cet imaginaire darwinien alors que nous vivons dans un monde plus policé et plus sécurisé que jamais ? Est-ce le triomphe du capitalisme sauvage et de la loi du plus fort qui excite en nous le désir de la lutte ? Éprouvons-nous de la nostalgie pour des époques où la lutte pour la survie donnait un sens à l’existence ? Se pourrait-il que le fait de pousser des paniers d’épicerie plutôt que de chasser le bison dans la plaine nous fasse éprouver la hantise de mener des vies éteintes, dépourvues de toute lutte et de tout danger, et donc de toute excitation ?

  • Date de tombée : 10 janvier 2017

 

FAUDRA-T-IL TOUJOURS LUTTER POUR LE FRANÇAIS ? No 69, été 2017

Depuis la conquête de l’Amérique du Nord par les Anglais, la langue française n’a cessé de reculer sur la scène mondiale. Au Québec, il a fallu instaurer des lois pour la protéger, mais sans que sa protection ne soit jamais acquise, comme si la démonstration de sa raison d’être devait être répétée à chaque génération et pour chaque cohorte d’immigrants. Finirons-nous un jour par échapper à ce combat ? À quoi est due cette épuisante auto-justification ? La langue de Molière pourra-telle échapper à cette image de ringardise qu’elle projette par rapport à la langue de Shakespeare ?

  • Date de tombée : 10 avril 2017